Définition du métier :


Le préparateur en pharmacie prépare les prescriptions de médicaments d'après l'ordonnance du médecin. Il doit savoir conjuguer la lecture de l'ordonnance avec la connaissance des produits. Il vérifie les interactions médicamenteuses éventuelles et les posologies. Dans tous les cas, il travaille sous la responsabilité d'un pharmacien. Il exécute certaines analyses simples comme la recherche de glucose ou de protéines. Il a aussi une fonction commerciale auprès de la clientèle. Bon vendeur, il doit faire preuve de qualités d'écoute, de patience et d'une rigueur sans faille. En cas de problème, sa responsabilité peut être engagée. A la fonction commerciale s'ajoutent des tâches de gestion et d'administration : il remplit les feuilles d'assurance maladie, il vérifie l'état des stocks, il passe commande de médicaments etc... Des connaissances en bureautique et micro-informatique sont appréciées. En milieu hospitalier et en officine l'essentiel de son activité concerne la gestion des stocks, dans l'industrie pharmaceutique il assure le contrôle des matières premières et encadre les équipes sur machine.

Les conditions de travail :

Le préparateur en pharmacie doit être attentif, soigneux, minutieux et respecter les règles d'hygiène. La station debout prolongée nécessite une bonne condition physique. En officine il doit aimer le contact avec la clientèle. Les horaires sont liés aux heures d'ouverture des pharmacies, jusqu'à 19h ou 20h, voire plus tard. Il doit participer aux tours de garde du dimanche et des jours fériés organisés par la profession. Il est alors payé en heures supplémentaires. Le port d'une blouse blanche est obligatoire. 90% des préparateurs exercent en officine, 10% se répartissent entre l'hôpital et l'industrie. Dans la pharmacie industrielle on constate, depuis une dizaine d'années, une diminution du recrutement aux postes de conditionnement dûe à l'automatisation. En revanche la demande augmente en contrôle qualité et le niveau de qualification s'élève lui aussi.

Formation :

Il n'existe qu'une seule formation appropriée au métier : - le brevet professionnel de préparateur en pharmacie ; il se prépare en deux ans, soit par l'apprentissage, soit dans le cadre d'un contrat de qualification. Pendant les deux ans de formation l'élève doit exercer une activité professionnelle dans une pharmacie d'officine ou hospitalière et suivre des cours théoriques d'une durée annuelle minimum de 400 heures.